Les écrits professionnels

Outre les écrits liés à l’enseignement au quotidien (traces écrites au tableau, polycopiés, sujets d’évaluation, annotations sur les copies d’élèves…), il existe plusieurs autres types d’écrits professionnels : le cahier de textes, les bulletins scolaires ou les bilans périodiques, les mots dans le carnet de liaison, les rapports disciplinaires, les courriels professionnels.

Ces écrits ont des objectifs et des destinataires différents : les élèves, la direction, les collègues, la vie scolaire, les parents, les jurys de délibération au moment des examens.

Tous ces écrits engagent l’institution autant que l’éthique du professeur. Ils relèvent de ses compétences professionnelles. Ils doivent donc être rédigés dans une langue correcte, être respectueux des personnes, respecter les règles en vigueur dans l’établissement et celles qui s’imposent à un fonctionnaire de l’État. Quel que soit l’écrit, il doit être rédigé de façon réfléchie sans céder à l’urgence.  N’hésitez pas à échanger avec un collègue ou un membre de la communauté éducative pour solliciter des conseils.

 

Le cahier de textes

Il est nécessaire de le remplir très régulièrement. Il favorise une meilleure communication avec les élèves et les familles en permettant aux parents de suivre la scolarité de leurs enfants. Par ailleurs, il est un document à valeur juridique à destination des personnels d’éducation, du chef d’établissement et des inspecteurs.

Découvrez la vidéo : le cahier de textes numérique, un outil d’accompagnement de l’élève.

 

Les annotations sur les copies 

Ces annotations ont une visée formative. Elles doivent être bienveillantes, apprécier les progrès, porter sur le travail de l’élève et non sur sa personnalité. On s’interdit évidement toute remarque discriminatoire ou humiliante.

Toute copie doit comporter une appréciation générale étoffée et des commentaires précis dans le corps de la copie ainsi qu’un barème clair.

Dans l’appréciation générale, les réussites des élèves sont soulignées et les axes de progrès explicitement désignés, avec des conseils pour progresser. Cela permet à chacun d’évoluer selon ses compétences et selon son rythme. Une appréciation généraliste de type « Travail moyen » ou « Doit travailler davantage » est sans utilité.

 

Les bulletins scolaires ou les bilans périodiques

Remplir un bulletin ou un bilan est une obligation de service. Il est impératif de respecter les délais indiqués par l’établissement pour que le professeur principal et la personne qui préside le conseil de classe (chef d’établissement, adjoint ou CPE) aient le temps d’en prendre connaissance avant le conseil.

Un bulletin scolaire ou un bilan périodique est un document officiel qui suit un élève dans sa scolarité. Sa rédaction doit donc être objective et le ton doit rester neutre.

Le bulletin ou le bilan accompagne l’élève dans sa formation. Sa rédaction doit être simple, lisible, bienveillante et constructive. Les remarques  portent sur le travail de l’élève, ses résultats, son attitude face au travail et leur évolution ; elles ne formulent pas un jugement sur sa personnalité ou sur sa vie personnelle. Les appréciations se doivent d’être synthétiques, factuelles et, en collège,  correspondre aux indications du LSU (Livret Scolaire Unique) : « acquisitions, progrès et difficultés  éventuelles ». Elles doivent dégager deux à trois axes de progrès pour permettre à l’élève de travailler selon ses compétences. Elles mettront en avant les compétences acquises par l’élève et celles qu’il doit développer ou approfondir.

On trouve de nombreuses ressources sur la rédaction des bulletins scolaires et des bilans périodiques à cette adresse : https://reformeducollege.ac-versailles.fr/evaluation.

 

 

Les mots dans le carnet de liaison

Il est toujours possible et souvent opportun de garder un carnet de correspondance pour prendre le temps de rédiger le mot dans le carnet avec du recul et/ou en demandant conseil.

Ce mot, quoiqu’à destination des familles, est public et nécessite comme tout écrit professionnel un ton neutre, mesuré, respectueux des familles et refléter une posture éthique. Il a aussi une dimension éducative pour l’élève.

 

Les rapports disciplinaires

Chaque établissement dispose de règles et de documents spécifiques élaborés collectivement, en lien avec le règlement intérieur et le projet d’établissement. Il est important de prendre connaissance de ces règles et des procédures en vigueur dans l’établissement. La plupart d’entre eux a défini un document type qu’il convient de s’approprier et d’utiliser.

Les rapports doivent être factuels, préciser la date, l’heure, la classe, le lieu et les personnes concernées. Ils peuvent être accompagnés de documents tels que copies d’élèves ou autre écrit. Mais en aucun cas il ne convient de solliciter des élèves pour qu’ils consignent  par écrit un incident.

Selon les règles de l’établissement et la gravité des événements, ces rapports doivent être transmis à différents destinataires qui peuvent être : l’équipe pédagogique (professeur principal),  la vie scolaire (CPE) et/ou la direction.

 

Les courriels professionnels 

Les courriels sont des messages professionnels qui, eux aussi, doivent respecter les règles d’écriture et d’éthique déjà mentionnées. Le ton à adopter doit être mesuré, neutre, la langue être correcte. Il faut s’interdire toute remise en question d’une personne ou d’un service de l’établissement, toute invective. Attention ! Leur brièveté et leur immédiateté peuvent les faire percevoir comme  agressifs.

Il faut se rappeler qu’un courriel est un écrit, qui reste, et non une communication orale. Il peut devenir public puisqu’il est transférable. Les courriels ont une valeur juridique.

Des courriels peuvent être adressés à l’équipe pédagogique, à un collègue, à la direction, au directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques (DDFPT), aux parents …

Dans tous les cas, il convient d’utiliser exclusivement votre messagerie professionnelle prenom.nom@ac-versailles.fr ou l’adresse fournie par l’ENT (Espace Numérique de Travail)  de l’établissement.

 

Des guides d’utilisation de la messagerie sont à votre disposition : http://acver.fr/messagerie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *